XXIème Columban’s Day 2018signatureCD18
Saint-Coulomb le samedi 30 juin 2018

organisé par les amis bretons de Colomban, l’Archevêché de Rennes,
les Municipalités de Saint-Coulomb et Locminé,
les Pêcheurs-Plaisanciers, le Comité des Fêtes
et bien d’autres …

Après un an de préparation, cette journée a été une réussite grâce à une bonne météo, une parfaite entente de tous les bénévoles, organisateurs et commerçants, et la bonne humeur des pèlerins et participants. La rencontre internationale des Amis de saint Colomban a réuni, dans une belle convivialité, près d’un millier de pèlerins et spectateurs à Saint-Coulomb ce samedi 30 juin 2018.

3-CD2018-procession-guesclin

Le deuxième Columban’s Day français

L’association européenne des amis de saint Colomban réunit tous les ans, dans un nouveau lieu, des pèlerins de toutes les villes de neuf pays européens associés au moine irlandais Colomban qui a sillonné l’Europe au VIè siècle. Cette journée, appelée Columban’s Day, est à la fois un moment festif et religieux. La première rencontre en France s’était déroulée à Luxeuil-Les-Bains en 2007. La seconde, qui était le XXIè Columban’s Day, s’est donc déroulée en Bretagne à Saint-Coulomb, pendant toute la journée du 30 juin 2018. Elle a été organisée depuis un an, conjointement par l’association des Amis Bretons de Colomban et par la municipalité de Saint-Coulomb. Environ un millier de personnes dont plus de deux cents étrangers venus d’Italie, d’Irlande, d’Autriche et d’Allemagne y ont participé.

La journée du 31 juin

Les festivités ont commencé à 10 h par un pardon de la mer à la plage du Guesclin avec des pêcheurs plaisanciers de l’association des Courtils, le bateau de la SNSM de Cancale et le curragh Mernog venus du Finistère. Après la bénédiction des bateaux par Monseigneur d’Ornellas, archevêque de Rennes, une gerbe de fleurs a été mise à la mer pour les marins péris en mer. Le curragh a amené à terre la bannière saint Colomban, symbolisant ainsi l’arrivée de Colomban sur cette plage il y a 1400 ans. L’assemblée est montée au calvaire pour chanter l’Ode à saint Colomban et un lâcher de colombes a rempli le ciel. Un groupe de quatorze motards, dont saint Colomban est devenu le patron sur une nomination de Benoit XVI en 2011, s’est approché sur la route de la côte pour recevoir la bénédiction de l’évêque.

Ensuite toute l’assemblée est partie en procession vers l’église du bourg de Saint-Coulomb. Le cortège était mené par le bagad de Locminé dont la ville est aussi liée à saint Colomban. Ensuite venaient les bannières de tous les groupes, l’ex-voto « curragh saint Colomban », les religieux, les participants et le curragh Mernog poussé à la main sur un chariot.

Au bourg, qui est resté fermé à la circulation des véhicules toute la journée, les bannières ont été déposées dans l’église et les participants sont partis se restaurer soit à la malouinière de la Ville Bague avec un repas champêtre préparé par le comité des fêtes, soit auprès des commerçants du bourg. Il y avait de nombreuses années que le bourg de Saint-Coulomb n’avait eu une telle animation avec de nombreuses tables installées sur la rue devant les commerces. En attendant le début de la cérémonie religieuse qui commençait à 16 h, le bourg a été animé par le bagad de Locminé et le parc de la Ville Bague par le groupe de chants de marins Moby Dick.

Dans l’heure de midi, Monsieur le maire de Saint-Coulomb recevait une soixantaine de personnalités laïques et religieuses, maire et élus de la région ainsi que trois évêques. A la fin de la cérémonie, Monsieur la Maire a remis la médaille de la ville de St Coulomb à Mr Mauro Steffenini, à Mr Renaud de Boissieu et à René Forgeoux, pour le travail qu’ils accomplissent afin d’obtenir un label européen pour le chemin de Colomban. La reconnaissance en tant qu’itinéraire culturel européen par les instances européennes serait un atout pour le développement économique et touristique de la ville de Saint-Coulomb.

L’église était comble pour la célébration eucharistique présidée par Monseigneur d’Ornellas, accompagné de 4 évêques de Bretagne et d’Italie et d’un vicaire général.

Après la cérémonie, les pèlerins ont flâné dans le bourg puis ont rejoint la salle socioculturelle du Phare pour une grande soirée festive. Le spectacle a commencé par un concert de haubois donné par les bandes de hautbois de Saint-Malo, Saint-Brieuc, Belfort et Nanterre. Le choix du répertoire a été inspiré par le voyage de Colomban à travers l’Europe. La musique était accompagné d’un diaporama réalisé par l’association des Amis bretons de Colomban sur le thème « Le chemin de Colomban, Hier et Aujourd’hui ». « Hier » reprenait les dessins réalisés sur le manteau de la statue de saint Colomban installée dans la Vallée des Saints de Carnoët. En parallèle, « Aujourd’hui » montrait soit des photographies de nos voyages à travers l’Europe colombanienne, soit les projets de nos associations régionale, nationale ou européenne. Un repas s’est ensuite intercalé avant la troisième partie de la soirée assurée par le groupe Quic-en-Groigne. Le bagad était accompagné de son cercle celtique qui nous a fait la faveur de danser sa chorégraphie 2017 et la nouvelle crée pour le prochain concours inter celtique. Cette soirée de grande qualité a comblé les 600 convives présents dans la salle.

Le livre des 10 ans

A l’occasion de cet événement important pour la commune et pour l’association, les Amis Bretons de Colomban ont édité un livre « Le chemin de Colomban » qui commémore également les dix ans de l’association. En vente au prix de 13 euros, vous y trouverez à la fois les prémices de nos projets sur les pas de saint Colomban en compagnie de l’association « Loisirs et Culture » et notre implication après la création de l’association en 2007 dans les projets d’itinéraires culturel européen et breton, ainsi qu’une description détaillée et illustrée de la fresque racontant le voyage de Colomban sur la statue de saint Colomban à la Vallée des Saints de Carnoët.