Le monachisme colombanien

Colomban, de son vivant, a créé trois monastères dans la région de Luxeuil puis un dernier à Bobbio en Italie. Il y faisait appliquer une règle de vie qui a pris le nom de règle de Saint Colomban.

Dans les siècles qui suivirent sa mort, de nombreux disciples ont crée une multitude de monastères suivant, au début, la règle de Saint Colomban. Celle ci étant très stricte, elle a peu à peu été supplantée par la règle de Saint Benoit.