Les trois villes de Bangor, Luxeuil et Bobbio ont crée, en 2013, une association européenne – le chemin de Saint Colomban, pour promouvoir le projet d’un itinéraire culturel européen.

Un projet d’itinéraire culturel européen

Naissance de l'association "Chemin culturel de Colomban"La signature des statuts de l’association du Chemin de saint Colomban a eu  lieu à Bobbio, le 8 mars 2014, en présence du maire de Bangor (Irlande), du maire de Bobbio (Italie) et du maire de la ville de Luxeuil-les-Bains.

Pour plus de détails sur ce grand projet vous pouvez consulter un premier dossier réalisé par nos amis de Luxeuil :

Le chemin de St-Colomban (PDF – 2,9 mo) : le dossier des Amis de St-Colomban.

 

Le projet « chemin de Saint Colomban » s’est déclaré candidat auprès des institutions européennes : http://culture-routes.net/fr/content/chemin-de-saint-colomban

Autres initiatives européennes

Demande de reconnaissance de Saint Colomban comme Père de l’Europe au près du pape

Projet Erasmus, avec les primaires et collègiens, sur le Viè siècle colombanien

Les chemins de Colomban nationaux

Des marcheurs sur le chemin de Saint Colomban

Le chemin de Saint Colomban à travers l’Europe n’est pas un chemin de pèlerinage traditionnel. C’est un chemin en devenir qui sera un fil conducteur pour les rencontres mutuelles des européens des différentes localités colombaniennes.

Cependant certains grands marcheurs ont commencé à mettre leurs pas dans ceux de Saint Colomban et matérialisé ainsi le premier tracé de ce chemin. En voici quelques uns que nous connaissons et qui sont passés par Saint-Coulomb :

  • Claudia et Robert Mestelan sont sans doute les premiers marcheurs modernes en 2007. Ils sont à l’initiative des plaques de bronze balisant certains grands lieux de ce chemin – Bangor, Saint-Coulomb, Luxeuil, Col du Septimer, Bobbio, …
  • Un groupe de marcheurs de Saint-Gall en suisse a faire le trajet Bangor-Saint-Gall, en 2011 et 212, en relayant les marcheurs.
  • Barry Sloan a fait cette marche en 2012 pour se rendre en Allemagne et a relaté son pèlerinage dans un livre.
  • Simon Derache a marché près de 9000 km sur les pas de Saint Colomban – de Bangor à Bobbio en 2014 puis le chemin de l’exil en 2016. Nommé responsable du tracé du chemin par l’association européenne, Simon est reparti en 2017 sur la trace des chemins nationaux – celui de Bretagne le Trobreiz colombanien, puis celui d’Irlande le Tourus Colombanus .